SOMMAIRE

Editorial Cap Digital

A qui parle-t-on quand nous communiquons avec nos assistants virtuels tels que Siri ou Alexa ? Pourquoi Steve Jobs refusait-il catégoriquement l’utilisation d’un stylet pour l’iPhone ? à l’origine de ces questions, un domaine peu connu du grand public, au nom barbare : « les interactions humains-machines » ou IHM. Celles-ci regroupent l’ensemble de nos rapports physiques à la technologie, de l’écran tactile à la reconnaissance vocale, en passant par la souris et le clavier. En bref, ce qui permet à l’humain de commander les artefacts numériques qui sont entrés dans nos quotidiens. Si un Français sur cinq consulte son téléphone portable moins de cinq minutes après le réveil (étude du cabinet Deloitte, 2016) c’est aussi grâce aux interfaces tactiles, qui matérialisent un rapport physique, tangible voire affectif aux « choses numériques ».

Cet exemple illustre la transdisciplinarité du champ des IHM, à la confluence du design, des sciences cognitives…de la linguistique et de la sémantique, de la psychologie, mais aussi de l’électronique embarquée et de l’informatique. Champ qui connaît de profondes mutations suite à la convergence du Big Data, de l’intelligence artificielle et des progrès de la robotique et systèmes embarqués. L’alliance de ces différentes avancées techniques bouleverse profondément notre rapport aux artefacts numériques.

Pour ce dossier de veille sur les IHM, nous nous sommes livrés à un exercice de prospective en compilant les avis d’expert-e-s du secteur. Comment interagira-t-on demain avec nos artefacts ? Quelles sont les interfaces du futur ? Pourra-t-on converser avec nos objets ? Leur autonomie et intelligence croissante modifient nos rapports avec ceux-ci. Mais aussi ces nouvelles façons d’interagir qui s’inspirent de nos interactions humaines. Comment communiquer avec des objets autonomes et agissants ? Enfin, demain, l’écran et la souris vont-ils disparaître ? Où résident les nouvelles frontières entre les différentes déclinaisons de la réalité ?

Commande par la voix, le geste, immersion dans la réalité virtuelle, écrans tactiles et chatbots, dialogues avec les machines et science-fiction… De nouvelles formes d’interaction humain-machine sont entrées dans nos quotidiens, et s’y font de plus en plus discrètes, invisibles. La commande vocale, malgré quelques récentes fausses notes – on pense à Alexa d’Amazon qui a accidentellement commandé des maisons de poupées, ou Google Home au Superbowl – est de plus en plus opérationnelle. Nos objets communiquent les uns avec les autres, pour remplir des tâches précises mais aussi pour discuter du sens de la vie. Ironie de l’histoire que Douglas Adams n’aurait pas reniée. Au cœur de ces évolutions, qui interrogent et passionnent, figure l’entrée dans l’ère de l’intelligence ubiquitaire, cette IA distribuée dans nos objets quotidiens et qui modifie en profondeur nos interactions avec les machines… et avec les humains.

■ L’équipe de veille Cap Digital

Chiffres clés

Quelques défis

580 Mds €

C’est le poids du marché mondial de l’Internet des Objets (IoT) en 2014. Il est estimé à 1 525 milliards d’€ en 2020 (International Data Corp 2014).

1.5 millions de robots

industriels seront produits dans le monde d’ici à 2020 (Xerfi Global Market 2017)

27 Mds €

En 2015 : c’est le poids du marché mondial des outils et applications basés sur l’IA (Commission Européenne)

15.3 Mds de $

C’est le marché mondial des machines intelligentes en 2019 (Prédiction BCC Research 2015)

10 Mds $

C’est le poids de la robotique industrielle en 2015. Contre 3.7 mds$ pour la robotique de service (IHS Markit 2016)

85% de l’IoT

sera composé d’objets connectés, contre 11% de terminaux communicants et 4% de Machine2Machine uniquement (IDATE 2013)

4 millions

de robots domestiques ont été vendus en 2013 (DGE 2016)

300%

C’est le taux de croissance de l’investissement dans l’IA en 2017 par rapport à 2016 (prédiction Forrester Research)

  • Algorithmes

  • Interopérabilité

  • Design UX/UI

  • Intelligence Artificielle

  • Acceptabilité

Futur des interfaces1 INTERACTIONS DU FUTUR. POUR QUELLES INTERFACES ?

ACHETEZ CE DOCUMENT

30 €

Pour accéder à la totalité de ce contenu, créez-vous un compte et cochez l'option Visiteur ou enregistrez-vous, et effectuez votre achat. Nous vous invitons également à consulter nos formules d'abonnement
Pour les adhérents et partenaires de Cap Digital, connectez-vous ou créez vous un compte Adhérent pour accéder au contenu.

Connexion & Achat