Editorial Cap Digital

Quelques jours avant l’écriture de ces lignes, le GCHQ (services secrets britanniques) a dévoilé sur GitHub le code d’un élément central de ses logiciels de surveillance, une solution d’analyse de big data orientée sur la réalisation de graphes. L’annonce, plutôt accueillie par surprise, aurait pu être insignifiante, si elle ne s’inscrivait pas dans un mouvement d’ouverture de plus en plus important des solutions développées par des groupes propriétaires et des institutions publiques. En novembre, Google a ouvert une importante partie de son moteur d’intelligence artificielle, TensorFlow, marquant un tournant dans la stratégie du géant du web pourtant déjà habitué à traiter avec le monde du numérique ouvert. En avril, Microsoft a fait le buzz en déclarant qu’à terme, Windows deviendrait certainement open source – revirement important même s’il n’implique rien à court terme. Et la liste pourrait être encore longue.

L’année 2015 ne marque peut-être pas un tournant à elle toute seule, mais elle confirme indéniablement une tendance forte de ces dernières années : le monde de l’open source, et au-delà tout celui du numérique ouvert, devient un élément majeur et central de toute l’économie du digital. Le monde du libre et de l’ouvert se professionnalise, grandit, s’impose comme un acteur de référence, et convainc de se tourner vers lui jusque dans les directions stratégiques des groupes industriels les plus fermés. Il n’est plus question de choisir des solutions moins chères pour assouplir des bilans financiers un peu à l’aveugle ; on parle désormais d’innovation, de fiabilité, de pérennité, d’interopérabilité, de flexibilité.

Le Paris Open Source Summit, qui s’est tenu pour la première fois sous ce format les 18 et 19 novembre derniers, organisé par Systematic et dont Cap Digital est partenaire, a permis de jeter la lumière sur ces réalités pendant 2 jours. Le grand intérêt qu’a suscité l’événement et la diversité des intervenants ont validé les constats de ceux qui voyaient le secteur sortir de la marginalité.

Aujourd’hui, l’open source est présente dans tous les aspects de l’économie numérique. Vaste est donc le sujet sur lequel nous nous penchons pour ce dossier de veille prospective. Sans aucune ambition d’exhaustivité, nous avons donc décidé de nous pencher sur trois axes qui nous paraissent majeurs dans le développement actuel du monde du libre.

« Le monde du libre et de l’ouvert se professionnalise et s’impose »

Le premier, c’est l’utilisation de l’open source comme levier d’innovation pour les entreprises – et de transformation numérique pour des secteurs entiers. Nous pensons qu’avant même tous les autres atouts que l’ouverture confère à une solution, l’innovation est son caractère le plus marquant.

Le deuxième, c’est l’opportunité que représente l’open source pour le secteur public, et notamment pour l’échelon local. Nous voyons déjà le numérique ouvert changer la façon de gouverner, de gérer des administrations, de concevoir des territoires – et nous n’en sommes qu’aux prémices.

Le dernier axe, c’est la prolifération des nouveautés en open hardware qui démultiplient le champ des possibles. Le secteur du matériel ouvert étant notamment poussé par une chute des coûts tout à fait spectaculaire.

■ L’équipe de veille Cap Digital

Chiffres clés

Quelques défis

97%

des entreprises utilisent au moins un composant Open Source (2015 – Future of Open Source Surveys, BDS)

13%

du marché français des logiciels et services en France contre 5% en 2012 (PAC – 2015)

4 milliards €

Marché de l’Open Source en France (PAC – 2015)

64%

des professionnels contribuent à des projets Open Source (2015 Future of Open Source Surveys, BDS)

3

Principales opportunités : Big Data, infrastructure, sécurité (CNLL)

6 milliards €

Marché de l’Open Source en 2020 en France (PAC-2015)

  • Hardware

  • Interopérabilité

  • Usages

  • Mobile

  • International

ACHETEZ CE DOCUMENT

30 €

Pour accéder à la totalité de ce contenu, créez-vous un compte et cochez l'option Visiteur ou enregistrez-vous, et effectuez votre achat. Nous vous invitons également à consulter nos formules d'abonnement
Pour les adhérents et partenaires de Cap Digital, connectez-vous ou créez vous un compte Adhérent pour accéder au contenu.

Connexion & Achat