Edito : Failles et questionnements autour des objets connectés

Deux nouvelles ont émaillé cette semaine l’ascension vertigineuse des assistants personnels et objets connectés. Premièrement, une faille a touché l’enceinte Google Home Mini, ce qui a permis l’enregistrement de conversations en continu et l’envoi des données récoltées au concepteur, une fonctionnalité bien évidemment non prévue à l’origine par ses développeurs ! La fonction d’enregistrement ne devant s’activer qu’avec la volonté de son utilisateur…La firme a réagi et confirmé avoir corrigé le bug avant la commercialisation, dû selon elle à un dysfonctionnement du « mécanisme tactile ».

Vous devez être connecté pour accéder à ce contenu. Merci de créer votre compte ou de vous identifier en cliquant sur le lien suivant :