Compte-rendu de la 3è réunion du cycle 2013 de Living Things, le groupe de réflexion sur l’internet des objets de Cap Digital et Systematic.

Le gouvernement français a récemment lancé sa stratégie de reconquête industrielle pour hisser au meilleur niveau de la compétition mondiale ses filières les plus prometteuses. Parmi celles-ci, on retrouve notamment la filière des objets connectés. Ces derniers se développent dans tous les secteurs et bouleversent les usages de notre quotidien. La France dispose d’un tissu d’acteurs très dynamiques sur ce sujet. Rappelons ainsi que sur les douze premiers objets connectés les plus vendus aux États-Unis sur l’Apple Store, cinq sont français. La compétition est cependant de plus en plus forte et les cycles d’innovation de plus en plus courts. Le plan gouvernemental objets connectés estime en effet à une cinquantaine de milliards le nombre d’objets qui vont être connectés à court terme, soit dix fois plus que le nombre de smartphones. Comment faciliter dès lors le développement de l’industrie française en encourageant le passage du projet au produit ? Quels sont les outils et les moyens existants pour faciliter la mise sur le marché des objets innovants ?

Vous devez être connecté pour accéder à ce contenu. Merci de créer votre compte ou de vous identifier en cliquant sur le lien suivant :